En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

 Site internet du village de Cleurie - Vosges

 

 

 

           Fontaine de Saint-Augustin Plateau au dessus de Saint-Augustin Ferme de Jacquerey

L'ECOLE DE CLEURIE

 

L'existence d'une école à Cleurie est attestée dès le XVIIIème siècle. Il s'agissait d'une école de hameau, qui fonctionnait de la Toussaint à Pâques. Elle se tenait dans la belle chambre d'une des fermes du village.

Ainsi, dans une délibération du conseil municipal de la Commune de Cleurie de 1795, il est précisé qu'il y a une école primaire qui se situe aux Bouxeux et que le maître d'école, qui était aussi greffier, se nommait Nicolas Durand. La population était alors de 440 individus.

La tradition locale rapporte que la ferme de Louis Didier à l'Envers Côte a servi de maison d'école dans la première moitié du XIXème siècle et qu'une pièce de cette maison était en hiver transformée en salle de classe. C'est là que s'est rendu pour la dernière fois Xavier Thiriat pour le catéchisme, après être tombé dans le canal d'Hasintrait. Il devint peu après paralysé des membres inférieurs et cessa de fréquenter l'école.

L'ancienne école de Cleurie, qui a été détruite en 1944 lors des combats de la libération de ce village, avait été construite en 1850. Elle comprenait au rez-de-chaussée deux salles de classe séparées par un couloir. A l'étage se trouvaient les services de la mairie et le logement de l'instituteur composé de quatre pièces.

Nous ignorons le nom des premiers maîtres d'école. En 1864, il y eut un certain Voilqué et en 1866 un nommé Henrypierre.

L'instituteur était également greffier de mairie et percevait, outre son traitement annuel de 600 francs, un revenu annexe de 140 francs. Il disposait en outre d'un jardin et d'un petit lopin de pré. A cette époque, le nombre des élèves variait de 30 à 40.

En 1874, vint à Cleurie un nommé Chapotot qui épousa Barbe Perrin de Germainxard et s'établit à Cleurie dans la maison de sa femme. Sa succession vendit sa maison en 1911 à Auguste Houot.

Monsieur Renard, qui était le père du futur curé du Haut du Tôt, prit en 1883 ses fonctions d'instituteur et de secrétaire de mairie. Il gagnait 1 200 francs de fixe et 400 francs de revenus annexes. L'école comprenait alors 55 élèves et une douzaine d'adultes fréquentait les cours du soir. La bibliothèque scolaire était riche de 150 ouvrages.

Monsieur François, qui lui succéda en 1886, resta à Cleurie jusqu'en 1903. La population du village, qui était de 346 habitants en 1887, passa à 431 en 1892 et à 416 en 1897. Pourtant, pendant cette période, le nombre d'élèves varia peu et s'éleva en moyenne à 50.

Camille Petitjean, qui vint en 1903 à Cleurie, eut la responsabilité de 84 élèves. Les époux Moniatte, qui arrivèrent en 1905, n'avaient plus en 1908 que 60 enfants.

Madame et Monsieur Poirot succédèrent en 1928 aux époux Toussaint. Ils firent classe en 1936 à 47 élèves. Après la guerre, Monsieur Poirot devint député des Vosges, pendant que son épouse continua à enseigner.

Lors de la libération de Cleurie en 1944, la maison d'école subit le tir de l'artillerie américaine et prit feu.

En 1945, furent installés à côté de ses ruines un baraquement servant de salle de classe et un autre baraquement pour le logement de l'instituteur.

La nouvelle école fut construite en 1954. C'est un très beau bâtiment qui comprenait les salles de classe, la mairie et le logement de fonction de l'instituteur. A cette époque fut ouverte une troisième salle de classe au sous-sol, qui dura jusqu'en 1960.

En 1980, l'école de Cleurie accueillait 68 enfants. Une troisième classe avait été ouverte en 1977 regroupant les enfants de 4 et 5 ans sous la responsabilité de Mlle Grandmaire. Les époux Bollot avaient la charge des autres classes.

Le 22 juin 2002, la Commune de Cleurie était en fête pour honorer Madame Paule Poirot, institutrice au village de 1928 à 1955 qui était devenue centenaire. Cette année-là l’école de Cleurie accueillait 56 élèves, soit 25 en section enfantine tenue par Madame Anne Juricic, 10 en CP et CE1 avec Madame Fabienne Blaison et 21 en CE2 et CM sous la responsabilité de Monsieur Stéphane Mansuy.

En 2016, l’école reçut 63 enfants. 23 en section enfantine avec Madame Juricic, 15 en CP et CE avec Madame Blaison et enfin 25 en CE et CM aux soins de Madame Emilie Bazin.

Haut de la page